IMG_7680

Expo: « L’Art dans le jeu vidéo – L’inspiration française » au Musée des Arts Ludiques

Infos pratiques (lieu, horaires, tarifs…) en fin d’article.


Même si ce n’est pas de l’actu de « dernière minute » mais plutôt de la « minute culturelle », j’ai décidé de mettre en avant l’exposition « L’Art dans le jeu vidéo » au Musée des Arts Ludiques, notamment parce qu’il reste moins de 30 jours pour en profiter et que c’est une occasion rare d’appréhender différemment l’industrie du jeu vidéo.

Affiche de l’expo

Alors ça serait vraiment dommage de ne pas voir tous ces travaux préliminaires, magnifiques dessins ou sculptures, et surtout de ne pas saisir l’importance des références et des influences qui sont injectées en toile de fond par les artistes qui créent et imaginent ces univers interactifs.

D’autant que c’était exposition s’adresse à tous, pas nécessairement gamers, qui aiment les belles images et souhaitent décortiquer le processus créatif complexe d’un jeux vidéos.

ACGA_EV_Ruin_DongluYu_HR
Concept art de Donglu Yu pour Assassin’s Creed IV Black Flag – Ubisoft

A travers une jolie scénographie épurée et fonctionnelle, cette exposition visuellement très riche présente donc de nombreux supports de création. Outre des dessins (artworks) et des interviews des créateurs, on peut y découvrir des croquis des Lapins Crétins sur bloc-note, des bustes en glaise ou encore une projection  »immersive » sur un écran (un peu) cylindrique. On notera aussi quelques visuels magnifiés par un système de rétro-éclairage: les images sont contrastées et dynamiques, on se croirait dans le jeu.

IMG_7683
Bloc-note Lapin Crétin – Ubisoft
IMG_7711
Tête en glaise pour Dishonored 2 – Arkane Studios
IMG_7698
Ecran cylindrique  »immersif » pour Assassin’s Creed Unity – Ubisoft
IMG_7685
Neo-Paris 2084 pour Remember Me – Paul Chadeisson, Dontnod/Capcom

Et c’est à travers l’exploration de 7 thématiques que s’effectue la plongée aux sources de la création. Chacune permet de comprendre comment les artistes s’inspirent et se nourrissent du monde qui les entourent et maîtrisent des techniques variées pour rendre crédible leurs créations. En filigrane, on a une véritable mise en avant de la french-touch et des productions (à la) françaises puisque tout ce que vous verrez dans l’expo est « made in France ».

Les thématiques et quelques éléments clefs abordés.

  1. L’atelier d’artiste : l’héritage de l’Antiquité
  2. Dessiner les villes et les cités : des cités médiévales aux cités futuristes
  3. Invitation au voyage : Des îles paradisiaques à la planète Mars
  4. Réécrire l’Histoire : Soldats Inconnus, Assassin’s Creed…
  5. Imaginer de nouveaux héros et créatures : de l’influence de la BD ou du manga en passant par la Haute-Couture
  6. Hommage au 7ème Art : parallèle entre les deux univers qui se nourrissent l’un l’autre, Quantic Dream
  7. Magie, Poésie, Conte et féérie : Blanche Neige, le magicien d’Oz…
IMG_7677
Invitation au voyage – Une des thématique
IMG_7678
Dessiner les villes et les cités – Une des thématique

Finalement, la véritable démonstration de cette exposition est, sans doute, de nous rappeler que le jeu vidéo est une industrie en pleine expansion créatrice qui sait parfaitement puiser dans les fondamentaux de l’Art, de l’Histoire ou du cinéma pour proposer des univers et des expériences toujours en renouvellement qui nous transportent dans des Ailleurs.

Alors on se réjouit d’avance de la suite qui arrivera dans la foulée, le 25 mars 2016 avec une programmation dédiée au studio d’animation BlueSky connu pour les Age de Glace, Robots, Rio et qui durera jusqu’à mi-septembre 2016.

12493952_1155630911122522_3687882212518028343_o

Et puis pour finir et contrairement aux idées reçues, le digital et le numérique ce n’est pas que passer son temps sur l’ordi ou la tablette. J’en veux pour preuve cette étude récente qui donne des chiffres intéressants: les jeunes (15-24 ans) qui jouent aux jeux vidéos vont plus aux musées. Ils sont 72% chez les joueurs contre 62 % chez les non-joueurs (Etude Médiamétrie et WSA Stratégir).

les joueurs sortent plus - source http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/11/12/32001-20151112ARTFIG00208-les-jeunes-qui-jouent-aux-jeux-video-vont-davantage-au-musee-et-au-theatre.php
les joueurs sortent plus – source http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/11/12/32001-20151112ARTFIG00208-les-jeunes-qui-jouent-aux-jeux-video-vont-davantage-au-musee-et-au-theatre.php
Alors on finit sa partie et après on fonce au musée !

Le Lieux

Musée des Arts Ludiques, http://artludique.com/
34 Quai d’Austerlitz, 75013 Paris

Toutes les infos d’accès sont ici.


Sachez que ce musée (privé) a été créé par Jean-Jacques Launier, un ancien de Penninghen, et a ouvert en novembre 2013. Il est situé sur les quais de Seine, à deux pas de la gare d’Austerlitz dans ce bâtiment vert qu’on appelle : les Docks, la Cité de la Mode et du Design.

ILLU-LES-DOCKS-JOUR
Les Docks, Cité de la Mode et du Design – source http://frenchtouchfishing.fr/blog/?p=5514

Si le temps le permet, je ne saurai trop vous conseiller de prendre un verre ou passer la soirée sur le roof-top végétalisé du Nüba où vous pourrez vous faire une partie de baby-foot, manger des burgers et danser  »all-night-long ».

Pour les acrophobes (peur de la hauteur), il y a le Wanderlust au niveau 0 qui propose aussi une terrasse, un restaurant/bar, des concerts et des fois des cinés en plein air et d’autres activité.


Infos pratiques:

Tarifs:

Plein Tarif : 15,50 €
Tarif réduit: 12,50 €
Enfants: 10 € (de 4 à 12 ans)

Tous les tarifs sont ici.

Horaires:

Horaires (hors vacances & jours fériés) | La billetterie ferme 45 minutes avant l’heure de clôture du musée

– Lundi : 11 h 00 – 19 h 00
– Mardi : Fermé
– Mercredi : 11 h 00 – 22 h 00 Nocturne
– Jeudi : 11 h 00 – 19 h 00
– Vendredi : 11 h 00 – 22 h 00 – Nocturne
– Samedi : 10 h 00 – 20 h 00
– Dimanche : 10 h 00 – 20 h 00

Toutes les infos d’horaires sont ici.


twitter: @ArtLudique

Facebook: Art Ludique Le Musée

Merci aux personnes de Laboitecom qui gère les RP du musée et particulièrement à Vincent pour avoir fourni certains des visuels.

Liens bonus:
Pleins d’artwork sur http://conceptartworld.com/

Nico3D

Nico3D

Curieux et passionné, je suis aujourd’hui un producteur 3D caméléon. Depuis plus de 7 ans, j'ai eu la chance de travailler sur des projets incroyables alliant 3D, Innovation et Patrimoine. Ceux-ci m'ont amené à évoluer au sein d'univers professionnels très variés: ingénieurs, développeurs, artistes 2D&3D, réalisateurs et producteurs de documentaires, historiens, archéologues et directeurs de musées, journalistes et éditeurs de livres... Et entre tout ca, je voyage beaucoup.

More Posts - Twitter - Facebook - LinkedIn